• Accueil
  • > Indemnisation RYANAIR/AIR MADAGASCAR/AIR FRANCE/KENYA AIRWAYS/ AIR AUSTRAL/TUIfly

Indemnisation RYANAIR/AIR MADAGASCAR/AIR FRANCE/KENYA AIRWAYS/ AIR AUSTRAL/TUIfly

Ci dessous des exemples d’indemnisations qui m’ont été transmis par des visiteurs de ce ce blog.

 Une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, qui mérite votre soutien :  http://francepsoriasis.org/ Tout don donne lieu à un reçu fiscal ouvrant droit à déduction  sur vos impôts (contribuable français) 

RYANAIR,

le record de rapidité, et qui plus est, un des rares cas où, seule une réclamation (donc, sans avoir à saisir le Juge) a été nécessaire, et ceci alors que Ryanair n’a plus aucune adresse en France. 

Message reçu, de la part d’un passager, le 15 août 2017 : 

Bonjour, je viens de recevoir un courrier de Ryanair qui m’informe que le virement va être effectué ! 

La patience aura été limitée dans le temps dans mon cas ! 

  » Nous accusons réception de votre demande d’indemnisation du 1er Aout 2017.

 

Nous sommes sincèrement désolés du retard de votre vol FR1799 en provenance de Toulouse et à destination de Lisbonne le 20/07/2017, dû à un problème technique sur l’avion assurant votre vol.


Veuillez noter que notre service des comptes est prêt à traiter un virement bancaire d’un montant de 750 € conformément au règlement 261/2004 de l’UE; Par conséquent, nous vous prions de soumettre vos coordonnées bancaires au lien ci-dessous.

Le jour de votre délai de vol, vous avez reçu un message électronique vous indiquant comment utiliser le crédit gratuit. Ce crédit a été émis conformément à nos obligations au titre de l’article 9 (2) EU261 / 2004 afin de vous aider à effectuer les appels nécessaires en raison du retard malheureux de votre vol.

Nos agents de manutention à l’aéroport de Toulouse ont confirmé que l’assistance était fournie avec l’avis EU261.

En outre, nous notons que les bons de rafraîchissement ont été délivrés en fonction du délai de retard; Si vous avez engagé des dépenses supplémentaires facturées au cours du délai, veuillez envoyer des copies de vos dépenses acquittées en cliquant sur le lien ci-dessous et en téléchargeant vos documents pour notre examen:

Https://complainttracker.ryanair.com/

Vous pouvez également suivre l’état de votre demande en cliquant sur ce lien.

Nous vous remercions d’avoir voyagé avec nous et nous espérons que nous aurons le plaisir de vous accueillir prochainement à bord d’un autre vol de Ryanair.

Cordialement,

Département de service clientèle de Ryanair »

Et commentaire du passager en cause  à mon attention : 

« Encore merci de l’existence de votre site !
Cordialement »

 

Et 48 heures plus tard, RYANAIR écrit  : 

« J’accuse réception de votre e-mail du 17 Aout 2017.

 

Veuillez noter que notre service des comptes a traité un virement bancaire d’un montant de €750,00 conformément au règlement 261/2004 de l’UE qui doit être reflété dans votre compte bancaire dans les 10 jours ouvrables.

 

Nous vous remercions d’avoir voyagé avec nous et nous espérons que nous aurons le plaisir de vous accueillir prochainement à bord d’un autre vol Ryanair.


Cordialement,


Département de service clientèle Ryanair »

 

Depuis des années qu’existe ce site Internet que vous êtes en train de visiter, il  s’agit du record de rapidité dans le versement de l’indemnisation due. 

Par ailleurs, tous les « clignotants » qualité sont au vert : 

- pas de discutaillerie, 

- réponse quasi immédiate;

- aucune résistance à la demande d’indemnisation en tentant d’avancer n’importe quel mauvais prétexte, en le qualifiant de « circonstances extraordinaires » (c’est plutôt habituel) pour refuser la demande; 

- pas de tentative d’échapper à ses obligations en proposant un bon d’achat au lieu de l’indemnisation due;

- traitement en français alors que cette compagnie n’a plus aucune adresse officielle en France;

- paiement de l’indemnisation due non conditionnée à la signature, par le passager, d’un engagement de confidentialité, ce qui est plutôt habituel;

- Une seule réclamation, sans aucune relance,  suffit, alors que, dans la plupart des cas, il faut saisir le Juge pour les cas de retard important.

 

 

+ Nouveau cas, qui confirme le précédent, au moyen d’un nouveau commentaire reçu le 29 septembre 2017, et publié en bas de cette page.  

embarquement Ryanair à l'aéroport de Lisbonne

embarquement Ryanair à l’aéroport de Lisbonne

Mais, comme toujours,  tout n’est pas blanc ou noir ! Le 30 septembre 2017 un passager m’a fait suivre le courrier suivant qu’il a reçu de Ryanair (traduction en français ci-après): 

« I refer to your online correspondence dated 17/09/2017. We sincerely regret the cancellation of your flight FR1782 from London Stansted to Bordeaux-Merignac on the 15/09/2017 which was due to operational reasons. We note you have now received a refund of your cancelled flight. In the event of a cancellation, the options available are detailed in the EU261 leaflet, as follows: 1.   Transport on the next available flight on the same route (if assistance has not been provided at the airport – receipted expenses for refreshments and/or accommodation incurred during delay should be submitted to the airline for payment). 2.  Transport from another Ryanair departure airport or via a Ryanair airport to the original destination (receipted public transport expenses to the new departure airport will be paid by the airline on submission of receipts). 3.   Full Refund – once this refund option has been accepted, no further liability under EU261 arises. We have now refunded the amount of 13.25 GBP for the unused flight ticket back to the card used to pay for the booking as such we are unable to process additional reimbursement. I assure you of our best intentions at all times. Yours sincerely, Customer Services »

Autrement dit, Ryanair prétend que dès lors que le passager a opté pour le remboursement du billet de son vol annulé, il n’a plus aucun droit à l’indemnisation forfaitaire pour annulation. C’est entièrement faux. Le droit à indemnisation forfaitaire est dû du seul fait de l’annulation en application, des articles 5 et 7 du règlement 261/2004 du Parlement Européen et du Conseil, ce qui n’empêche nullement le droit du passager à être remboursé s’il n’a pas été acheminé. Là, on confond indemnisation (donc pour préjudice subi) avec remboursement (donc pour prestation achetée et non fournie). L’un n’a RIEN à voir avec l’autre. 

Et, relativement à ce qui précède, voir là (plainte déposée par l’Etat Belge contre Ryanair) : http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/apr%C3%A8s-les-annulations-de-vols-la-belgique-porte-plainte-contre-ryanair/ar-AAsVS5n?ocid=mailsignout 

faire un copié collé si le lien ne fonctionne pas

 

 

Autre cas Ryanair :

indemnisationRyanair2

 Traduction :    »Cher M…… Nous répondons à votre correspondance en ligne du ../../2017. Nous vous présentons nos excuses sincères pour l’annulation de votre vol F…. de …. à Dublin. du ../../2017, lequel a été annulé pour des raisons opérationnelles. Je souhaite vous confirmer qu’un virement bancaire  d’un montanta de 500 euros (correspondant à 250 euros par passager plein tarif) a été autorisé pour votre indemnisation complète, cloturant ainsi votre dossier de réclamation conformément à l’article 7 du règlement UE 261/2004. Vous devriez voir apparaître ce virement sur votre relevé bancaire dans les 10 jours ouvrables. Merci de voler avec nous et j’espère que nous aurons le plaisir de vous accueillir à bord d’un autre vol Ryanair bientôt. « 

AIR MADAGASCAR

Ci après la photocopie du courrier d’Air Madagascar accordant une indemnisation pour retard important (3 heures et plus) sous forme d’un aller retour gratuit (sauf taxes)  France – Madagascar.

Le passager destinataire qui a bien voulu me transmettre ce courrier pour publication ici,  m’indique avoir accepté cette offre car, vu qu’il  avait un un nouveau voyage à faire de France à Madagascar, cette proposition était plus intéressante, financièrement, que les 600 euros auxquels il avait droit.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

airmad

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AIR FRANCE agissant pour le compte de KENYA AIRWAYS

Après une première réclamation, une première réponse est reçue. Elle consiste en la proposition d’un bon d’achat de 500 euros à utiliser dans le délai d’un an (cliquer sur l’image pour l’agrandir)  :

kenia1

 

Bien entendu, il y a lieu de refuser une telle offre : le règlement 261/2004 indique bien que l’indemnisation doit être payée en espèces, par virement, ou par chèque, tandis qu’elle ne peut être payée sous forme de bon d’achat qu’avec l’accord signé du passager.

En outre, l’indemnisation forfaitaire prévue par l’article 7 du règlement 261/2004 est de 600 euros et non de 500 euros.

Donc, nouveau courrier refusant la proposition et exigeant le versement des 600 euros prévus par le règlement 261/2004  et la jurisprudence y afférente.

La réponse nouvelle réponse obtenue fait sourire. Air France déclare :

« La législation européenne 261/2004 en vigueur ne prévoit pas d’indemnisation pour un retard. Malgré l’arrêt de jurisprudence auquel vous faites référence, le règlement européen n’a pas été modifié et reste applicable en matière de retard »

Certes, tout cela est vrai. Le règlement 261/2004 ne prévoit, en cas de retard que des obligations d’assistance, de restauration, de rafraîchissements,d’ hôtel  et de taxi pour s’y rendre, et de droits à communication téléphonique et mails. Mais cela n’empêche absolument pas la jurisprudence de la Cour de Justice de la Communauté Européenne de devoir s’appliquer!!!

Or celle ci dispose que les retards de 3 heures et plus à sa destination finale doivent être indemnisés comme s’il s’agissait d’annulation d’un vol. Depuis, la Cour de Cassation a rappelé que cette jurisprudence devait s’appliquer !

Et Air France conclut que c’est à titre commercial qu’elle verse les 600 euros….. Sous entendu, ce n’est pas du tout en raison de la jurisprudence relative au règlement 261/2004 et donc, c’est pure coïncidence si le montant de 600 euros correspond à l’indemnisation qu’impose la réglementation………..

Bon, l’essentiel est qu’il s’agit d’un des très rares cas où il n’a pas été nécessaire de saisir le Juge d’Instance pour être indemnisé.

 

Kenia3

____________________________________________________________________________________________________________________________________

Un autre cas, qui correspond au cas général : AIR AUSTRAL

Après une réclamation faite sans succès, le passager saisit, comme il se doit, le Juge de Proximité.

A l’approche de l’audience, l’avocat de la compagnie aérienne propose de mettre fin à la procédure, tant il évident qu’elle ne pourrait aboutir qu’à la condamnation de la compagnie, et il propose au passager de lui verser l’indemnisation forfaitaire due telle qu’elle est prévue par l’article 7 du règlement 261/2004 + les frais exposés pour la procédure.

le plus souvent c’est ainsi que ce type d’affaire se termine.

airautral2

TUIfly

1466364431867

Un autre cas concernant, cette fois-ci, l’auteur de ce blog après un voyage avec TUIfly (vol du 18/12/2016 Saint Domingue – Bruxelles annulé, et arrivée à Bruxelles avec 49 heures de retard)

TUIfr

TUIvircptebanc

Pour me contacter :

retardimportantavion@gmail.com
Une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, qui mérite votre soutien :  http://francepsoriasis.org/ Tout don donne lieu à un reçu fiscal ouvrant droit à déduction  sur vos impôts (contribuable français) 

15 Réponses à “Indemnisation RYANAIR/AIR MADAGASCAR/AIR FRANCE/KENYA AIRWAYS/ AIR AUSTRAL/TUIfly”

  1. Aurélie dit :

    Bonjour,

    Je viens à mon tour vous demander un petit coup de pouce.

    Nous sommes partis avec mon mari au Portugal du 16 au 24 septembre 2017. Nous devions revenir à Toulouse depuis Lisbonne avec Ryanair le samedi 23 septembre 2017, départ à 18h20. Nous avons reçu un sms le lundi 18 septembre 2017 à 20h23 en provenance du 36300 nous disant :
    « URGENT Please see your email regarding cancellation of your Ryanair Flight ZQDH5P »

    Nous avons traduit le lendemain matin et avons aussitôt contacté Ryanair via un service de tchat. Ils nous ont confirmé l’annulation de notre vol sans raison et nous ont proposé de nous mettre sur le vol PORTO-CARCASSONNE le dimanche 24 septembre 2017 à 12h15. C’était la seule option pour nous à cause de la reprise du boulot le lendemain donc nous avons accepté. Nous avons su 2 jours après par l’accueil de notre hôtel que l’annulation était du à des grèves pour les temps de repos non respectés des pilotes.

    J’ai bien lu toutes vos consignes (du moins j’espère) et j’ai envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception à Ryanair, en Irlande. Je leur ai envoyé en français et en anglais. Je leur ai demandé l’indemnité pour le retard important (250€ pour mon mari et pareil pour moi ainsi que les frais liés à cette annulation (nuit d’hôtel du 23 au 24/09, rapatriement de Carcassonne à Toulouse, métro à Porto, …, il n’y a que les frais de restauration pour le samedi soir que je ne leur ai pas demandé car je n’avais pas la facture.))

    N’ayant pas de réponse à ce jour, j’ai appelé le 3631 (La Poste) pour avoir des informations pour la réception de l’accusé de réception. J’ai reçu un document qui fait preuve juridique comme quoi ils ont reçu mon courrier le 12 octobre 2017.

    Cela fait donc 1 mois que je leur ai envoyé et je n’ai reçu ni réponse, ni remboursement.
    Dois-je attendre 2 semaines de + ou est-ce que je saisis le juge de proximité ?(ce que je redoute énormément pour les nouvelles démarches à faire)

    Est-ce que j’ai oublié quelque chose ? Est-ce que ma demande est légitime ?

    Toutes mes excuses pour ce lonnnnnng roman :/

    Cordialement.

    Aurélie.

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,

      Votre demande est parfaitement justifiée en tous points.
      Mais il est assez courant d’attendre une réponse jusqu’à deux mois après la réclamation.

      Pour avoir une réponse en français, il faut n’écrire QUE en français.

      Le Juge de proximité n’existe plus depuis quelques mois. Désormais, il faut remplir le formulaire de demande de conciliation destiné au Juge d’Instance. Et il n’y a vraiment pas de quoi s’affoler : il s’agit juste d’une discussion entre votre adversaire (ou son avocat) et vous dont l’unique but est de constater que vous vous mettez d’accord ou pas et rien de plus. Restez ferme sur vos droits : une indemnisation forfaitaire s’exige et ne se négocie pas. Par ailleurs, le remboursement de votre nuit d’hôtel et les frais pour y aller, doivent vous être remboursé en vertu de l’article 9 du règlement 261/2004 du Parlement Européen et du Conseil, tandis que votre trajet de Carcassone à Toulouse est à la charge de la compagnie aérienne en vertu de l’article 8 du même règlement.

      Puisque vous résidez en France et que le siège social de la compagnie aérienne se trouve dans un autre pays membre de l’Union Européenne, vous pouvez aussi choisir de mettre en oeuvre la « procédure européenne des petits litiges ». C’est une procédure hyper simplifiée qui se fait par remplissage de formulaires. Vous avez toutes les explications sur ce site.

      Cordialement

  2. Emilie dit :

    Merci pour votre site, deux semaines après l’envoi du courrier type avec les preuves pour un retard de 3h30 de Ryanair, j’ai reçu un mail me confirmant l’indemnisation ! Ça fait plaisir d’avoir passé aussi peu de temps et de récupérer 800€ sans se battre… Bon courage à tous dans vos procédures ! :)

  3. Ramos dit :

    Bonjour,

    Nous avons eu un retard important de vol (10 heures environ). Nous sommes atterri à l’aéroport de San Francisco vers 2 heures du matin (heure locale) et tous les guichets étaient fermés. Il n’y avait que la douane sur place. J’ai fait appel à mon assurance protection juridique pour réclamer une indemnisation mais elle me demande un justificatif de retard de vol , c’est à dire un document attestant l’heure à laquelle nous sommes arrivés à San Francisco. Malheureusement je ne possède pas ce document, même pas de photos de l’écran affichant le vol. Comment me le procurer?. J’ai acheté mes billets d’avion par l’intermédiaire d’une agence de voyage. La compagnie aérienne est Lufthansa mais elle a soustraité United Airlines qui a opéré le vol en question. Je précise qu’il y a 1 mois, j’ai envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception avec tout ce que j’ai comme justificatifs à Lufthansa et aucune réponse pour l’instant.
    Merci de vos conseils.
    Cordialement G. Ramos

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,

      Si votre vol était au départ de l’Union Européenne, vous avez droit à l’indemnisation forfaitaire, sauf si la compagnie vous PROUVE la survenance de « circonstances extraordinaires qui n’auraient pas pu être évitées même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises ».

      Votre lettre recommandée avec AR doit être envoyée à United Airlines et non à Lufthansa.

      Donc, reprenez tout à zéro en suivant la procédure indiquée sur ce site, SANS VOUS EN ECARTER.

      Vous n’avez aucun besoin de preuve de quoi que ce soit. Aucune compagnie ne conteste les heures d’arrivée car elle sont faciles à trouver sur Internet.

      Cordialement.

  4. Nicolas C. dit :

    Bonjour,

    J’ai été victime des annulations de Ryanair le 12 septembre (motif : grève) sauf que depuis ils ont annulé des centaines de vols.

    Comment contrer ce motif, j’ai plusieurs articles qui démontre que l’annulation des vols a été fait par Ryanair sans aucune demande de qui que se soit.

    Nous avons été abandonné à Marrakech, seulement comme information « prochain vol dans 9 jour et nous prônons en charge une seule nuit d’hotel ».

    Merci.

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,

      Grève de qui ? Du propre personnel de la compagnie ?
      Annulation 14 jours,ou plus, avant le départ, ou moins de 14 jours avant le départ ?
      Peu importe ce qui est dit : les paroles s’envolent et les écrits restent.
      La compagnie doit prendre en charge l’hôtel et la restauration jusqu’au vol de réacheminement qu’elle propose mais il faut bien conserver les factures et tickets de caisse si ceci n’a pas été pris en charge directement par la compagnie.
      Cordialement
      En

  5. BRUNET dit :

    Bonjour
    Le mardi 12 septembre, revenant de Calpe dans le bus qui m’amenait à l’aéroport d’Alicante, j’ai appris à 16h18 par SMS que le vol RYANAIR Alicante Beauvais de 18H20 était annulé.
    Arrivé à l’aéroport, devant le bureau d’accueil RYANAIR se trouvait une file de plus de 200 personnes et seulement deux hôtesses parlant l’espagnole et l’anglais pour essayer d’expliquer qu’à partir du moment où il n’y a pas d’avion de remplacement, il nous faut trouver une autre compagnie à nos frais, bien sûr pas au même tarif et à condition qu’il y ai de la place dans l’avion et qu’en attendant à défaut d’avion, elles vont nous trouver un hôtel pour la nuit.
    Me concernant, pour des raisons professionnelles, je devais rentrer au plus tôt et RYANAIR n’ayant que 4 vols par semaine vers BEAUVAIS et que l’avion de jeudi était déjà plein, je ne pouvais pas attendre Samedi ou Dimanche.
    J’ai donc acheté un billet de retour pour le mercredi 13 septembre chez VUELING. Le problème, c’est que ce vol m’emmenait à Paris Charles de Gaulle et que, n’ayant plus de bus navette à l’heure de l’arrivée, j’ai dû prendre un taxi pour récupérer ma voiture à Beauvais.
    Surcout de ce voyage, 170€ d’avion et 110€ de Taxi.
    Comment faire pour récupérer tout ou partie de cette dépense, engendrée par l’annulation du vol RYANAIR.
    Cordialement

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,
      La compagnie aérienne doit vous restaurer et vous loger dans l’attente du vol de réacheminement qu’elle vous proposera, gratuitement, bien entendu.
      Si vous prenez l’initiative d’acheter un billet à une autre compagnie, ce billet restera à votre charge. Idem, bien sûr, pour les frais découlant de votre arrivée à un autre aéroport …..que VOUS avez choisi….
      Et dans ce domaine, comme dans bien d’autres, les paroles s’envolent et les écrits restent….
      Vous avez droit à l’indemnisation forfaitaire + le remboursement de votre billet non utilisé, mais à RIEN d’autre.
      Cordialement

  6. celine dit :

    Bonjour,
    pour un retard de 12h sur un vol pour Bastia de Air Corsica par United Airlines, a qui doit-on envoyer la réclamation ?
    Et est-ce que cela va aboutir ?
    Cordialement

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,
      La réclamation doit être adressée à l’adresse française (établissement principal) de la compagnie.
      Rien de plus simple de trouver cette adresse : relisez le préambule de la page d’accueil. Cordialement

  7. Emilie dit :

    Bonjour,

    J’ai eu un retard de 3h25 avec Ryanair, et pour ceux qui ont déjà fait les démarches auprès d’eux, j’aimerai savoir s’il faut envoyer le courrier à leur siège social à Dublin, ou existe-t-il une adresse en France ?

    Merci pour vos réponses !
    Emilie

  8. janot dit :

    bonjour
    j’ai besoin d’aide. nous avons subi un retard de 6h le 9 aout dernier pour Djerba avec la compagnie Transavia. J’ai fait une reclamation avec mon portable et s’en m’en rendre compte et croyant etre sur le site de la compagnie, j’ai fait la demande sur le site vol retardé. A mon retour, je consulte les forums et me rend compte que je n’aurai pas du. J’ai envoyé un mail également à Last minute. Je m’apprêtais à envoi un courrier à last minute en recommandé. Mais je me pose la question de le faire ou pas mais plutôt d’envoyer le recommandé à transavia directement. Puis je annuler les demarches faites sur le site vol retardé?; Que me conseilléz vous?
    Merce d’avance

    • retardimportantavion dit :

      Bonjour,

      Bonjour
      Si je vous comprend bien, vous avez signé, d’un simple clic, un contrat avec cette officine « vol retardé ».
      La seule chose que je puisse vous conseiller maintenant est de vérifier sur quelle durée vous êtes engagé, et de ne pas oublier de résilier ce contrat suivant les conditions prévues au contrat (le plus souvent pour son anniversaire annuel). Ensuite seulement, vous pourrez reprendre les choses en mains. En effet, la rédaction de ces contrats, la plupart du temps, fait que même si elle ne fait rien d’autre que l’envoi d’un courrier (que vous auriez pu faire vous même) resté infructueux, et que c’est par vos démarches que vous obtenez gain de cause, vous devrez quand même payer sa commission à cette officine….
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Une strasbourgeoise à Utrecht |
Tripenaustralie |
Followthepilou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyageencorse
| aventureautourduglobe6
| aventureautourduglobe7